• Ouverture: Lundi - Vendredi 7H30 - 17H00
  • Mobile : 72 00 76 77/78 30 91 18

Author Archives: samconseils

Les droits et garanties de l’investisseur étranger au Burkina Faso

Les personnes morales, quelle que soit leur nationalité, régulièrement établies au Burkina Faso, sont assurées des garanties générales constituant des régimes du code des investissements du Burkina Faso. Elles peuvent bénéficier de garanties particulières et de régimes privilégiés dès lors qu’elles satisfont aux conditions d’octroi desdits régimes.

Les personnes morales régulièrement établies au Burkina Faso peuvent acquérir les droits de toute nature, utiles à l’exercice de leurs activités notamment :

  • les droits immobiliers, fonciers, forestiers, industriels ;
  • les concessions ;
  • les autorisations et les permis administratifs ;
  • la participation aux commandes publiques.

Elles ne peuvent être soumises à des mesures discriminatoires de droit ou de fait dans le domaine de la législation et de la réglementation qui leur sont applicables quelle que soit leur nationalité.

Elles sont également assurées de la garantie contre toute mesure d’expropriation directe ou indirecte, sauf pour cause d’utilité publique.

Le cas échéant, elles bénéficient d’une juste et préalable indemnisation conformément à la réglementation en vigueur. Toutefois, les mesures législatives ou réglementaires d’ordre général conçues ou appliquées pour protéger l’intérêt public tel que la santé publique, la sécurité ou l’environnement ne constituent pas des mesures d’expropriation indirecte.

Les droits acquis de toute nature leur sont garantis.

Dans l’exercice de leurs activités professionnelles, les employeurs et travailleurs étrangers sont soumis aux lois et règlements burkinabè.

Ils peuvent faire partie d’organismes professionnels de défense d’intérêts collectifs dans le cadre des lois et règlements burkinabè.

Pour toutes les questions relatives au traitement des investissements, les entreprises étrangères et leurs dirigeants bénéficient d’un traitement identique à celui accordé aux entreprises et aux dirigeants de nationalité burkinabè sous réserve de réciprocité de la part de leur pays d’origine.

Dans le cadre des accords internationaux, des lois et règlements burkinabè, sont garantis aux personnes et entreprises régulièrement établies notamment :

  • le droit de disposer librement de leurs biens et d’organiser à leur gré leur entreprise ;
  • la liberté d’embauche, la liberté d’emploi et de licenciement ;
  • le libre choix des fournisseurs et des prestataires de service ;
  • la liberté commerciale ;
  • le libre accès aux sources de matières premières ;
  • la libre circulation à l’intérieur du Burkina Faso des matières premières, matières consommables, produits finis et semi-finis et pièces de rechange.

Les entreprises étrangères bénéficient de la même protection que les entreprises burkinabè, en ce qui concerne les propriétés commerciales et la propriété intellectuelle.

Elles jouissent d’un traitement juste et équitable, d’une sécurité et d’une protection constante, excluant toute mesure injustifiée ou discriminatoire qui pourrait entraver, en droit ou en fait, la gestion, l’entretien, l’utilisation, la jouissance ou la liquidation de leurs investissements.

Le droit au transfert des capitaux et de leurs revenus est garanti aux personnes morales étrangères qui effectuent au Burkina Faso un investissement financé par un apport de devises.

Les personnes étrangères qui ont procédé à des investissements ont le droit, sous réserve de la réglementation en matière de change, de transférer dans les meilleurs délais dans la devise cédée au moment de la constitution desdits investissements, les dividendes, les produits de toute nature des capitaux investis, les produits de la liquidation ou de la réalisation de leurs avoirs, les royalties dues au titre des contrats de licence, les fonds d’indemnisation.

Les personnes physiques n’ayant pas la nationalité burkinabè qui occupent un emploi dans une entreprise locale ont le droit, conformément à la réglementation en vigueur en matière de change et de fiscalité, de transférer leurs salaires.

LA GESTION DU TEMPS ET DES PRIORITÉS 2020

JUSTIFICATION DE LA FORMATION 

Il est parfois INDISPENSABLE d’attendre et de s’arrêter pour mieux organiser son temps et assurer sa rentabilité.

La gestion du temps classique, ne permet pas toujours d’être plus efficace et efficient, d’être à l’aise dans le temps, ou de maintenir une gestion du temps sur du long terme

Alors comment donner une méthode de gestion du temps qui s’applique à chacun ?

OBJECTIFS DE LA FORMATION

  • Apprendre à prioriser les tâches grâce à des outils simples ;
  • Anticiper, planifier et organiser ses activités quotidiennes ;
  • Améliorer les compétences globales ;
  • Gérer son énergie de façon optimale sur le long terme;
  • Préserver son équilibre
  • Optimiser la gestion de son temps dans le cadre professionnel.

RESULTATS ATTENDUS 

Les résultats attendus à la fin de cette formation sont les suivants 

  • Les participants maîtrisent la définition de leurs priorités ;
  • Les participants maîtrisent les outils de planification du temps ;
  • Les participants ont appris comment canaliser leurs énergies pour être efficace;

MODULE 1 – REALISER SON AUTODIAGNOSTIC

  • Identifier les moteurs de sa propre gestion du temps : priorités et outils.
  • Le repérage des principales difficultés dans la gestion du temps.
  • Réaliser le bilan de la journée et évaluer l’atteinte de ses objectifs
  • Equilibre vie privée – vie professionnelle

MODULE 2 – PRIORISER SES ACTIONS

  • La clarification de ses missions et ses principales activités
  • La définition des critères de priorités et la hiérarchisation des tâches
  • La gestion du temps relationnel et des flux d’information (téléphone, réunions, entretiens, courriel).
  • Déléguer et contrôler.
  • Maintenir son énergie : conseils pratiques

MODULE 3- METTRE EN PLACE LES OUTILS DE GESTION DU TEMPS

  • La planification de ses journées et la gestion des imprévus.
  • L’optimisation de son emploi du temps.
  • Maîtriser des outils de la gestion du temps

PROFILS DES FACILITATEURS

Amos ZONG–NABA : Formateur en Leadership, Motiv’acteur, Art oratoire, Inspecteur des Impôts

Boniface K. SAMBA : Formateur International, Conseiller en Business, PDG de SAM Conseils

PUBLIC CIBLE
Dirigeant, Cadre et toute personne souhaitant optimiser la gestion de son temps ou réactualiser ses fondamentaux pour être efficace.

METHODOLOGIE

Cette formation est essentiellement basée sur l’interactivité et privilégie une approche participative, basée l’implication active des participant :

  • des exposés thématiques ;
  • des partages d’expériences ;
  • études de cas pratiques.

DATE ET LIEU DE LA FORMATION

Le séminaire se tiendra à Ouagadougou du 30 et 31 Janvier 2020 à l’Hôtel PALM BEACH 

FRAIS DE PARTICIPATION ET MODALITE DE PAIEMENT

Les frais de participation au séminaire sont fixés à la somme de deux cent mille (200.000) F CFA payable en espèces ou par chèque à l’ordre SAM Conseils

CONTACTS POUR RENSEIGNEMENT, RESERVATION ET INSCRIPTION

Téléphone fixe : +226 25 33 28 78/ 78 51 53 08/ 72 31 20 56

WhatsApp :  72 00 76 77/ 78 30 91 18

Email : contact@samconseils.com / dg@samconseils.com

FICHE D’INSCRIPTION